Bien choisir ses chaussures

Par Méryl (Trekker) – Publié le 4 June 2015

Quand il s’agit de s’équiper pour une activité comme le canyoning ou la randonnée il faut bien se renseigner. Quoi de mieux que des conseils de professionels pour profiter à fond de votre expérience. Il faudra parfois marcher plus de 30 minutes pour accéder au point de départ des canyons, il est donc important d’être bien chaussé.

La semelle

Les crampons de la semelle sont étudiés pour favoriser l’adhérence de la chaussure sur différentes surfaces. Les motifs de la semelle sont différents en fonction de vos besoin, par exemple, des motifs larges et espacés favorisent l’expulsion de la boue, la neige et augmentent l’adhérence sur ce type de terrain.

Nous vous conseillons de privilégier descrampons bien sculptéspour favoriser l’accroche. C’est assez pratique pour le ‘tout terrain’.


Le poids

Il est préférable de choisir des chaussures qui seront légères pour une meilleure aisance pendant votre marche. En été pour de la randonnée ou du canyoning les matériaux utilisés sont souvent aérés et donc moins lourds.


La souplesse

La souplesse de votre chaussure ne dépend pas que de la rigidité de la semelle. Les matériaux utilisés et la construction de celle-ci sont très importants. Au final tout dépend du terrain et de votre niveau de pratique.

En terrain plat (marches sans difficulté de moins de 2 heures) il est conseillé de privilégier la souplesse de vos chaussures et les matériaux synthétiques.

En Tout Terrain (canyoning, éboutlis ou via ferrata) il est conseillé de privilégierla stabilité du pied et l'adhérence.

A allure rapide un maintien trop prononcé peut créer un problème de confort. Dans ce cas privilégiez une chaussure qui est à la fois stable avec une tige basse.



La pointure

Prenez toujours des chaussures avec une½ pointure au dessus.Vos pieds vont gonfler pendant la marche, vous ne serez pas à l’étroit pendant l’effort. Vous devez avoir de l’espace pour vos orteils en largeur et en hauteur. Néanmoins, l’arriève de votre pied doit bien être emboité dans la chaussure, cela évitera les ampoules.


Le maintien

Il est le résultat d’une chaussure adaptée à votre pied. Pour de la randonnée il est conseillé d’avoir une tige haute (chaussure plus montante) qui permet de soutenir l’articulation de la cheville et le bas du tibia. Pour le canyoning en famille nous vous conseillons une tige plus basse mais une semelle plus rigide, ce qui évitera les flottements dans la rivière.

Cet article vous donne une idée des éléments à prendre en compte pour avoir des chaussures adaptées à votre activités et à vos besoins.N’hésitez pas à demander conseilslorsque vous effectuez votre achat dans des magasins spécialisés. Les professionnels pourront vous aiguiller.


Le budget

Il est possible de trouver des chaussures de bonne qualité à tous les niveaux de prix. Aujourd’hui la différence se fait plutôt sur la durabilité. Si vous décidez de vous équiper pour des activités occasionnelles pendant les vacances30€ suffiront.Si vous pensez utiliser vos chaussures régulièrement et pour des activités un peu plus sportives nous vous conseillons d’investirentre 60€ et 100€dans des modèles polyvalents.

Si vous désirez seulement faire quelques activités outdoor pendant vos vacances nous vous conseillons laForclaz Arpenaz 200 à29€ chez Decathlon.

Si vous voulez passer une super journée en canyoning avec Trekker, nos guides professionnels ont choisi laForclaz Flex 3 à39€pour son bon maintien et et son excellent rapport qualité-prix.

Enfin si vous avez décidé de faire une semaine sportive et acquatique, laSalomon Techamphibian à 89€gardera vos pieds léger dans l'eau et sèchera vite pour le retour.


Note sur les sandales

Nous déconseillons très fortement les sandales pour la pratique de nos activités. En plus de ne fournir aucune protection au niveau des orteils (coupures, chocs sur les ongles, griffures...), leur adhérence en milieu difficile est très mauvaise du fait de leur faible rigidité et de la finesse de leur semelle. Certains de nos partenaires refusent même l’accès à l’activité si celle ci est trop sportive. Utilisez les donc pour des ballades en chemins ou sur le bord de mer mais pas en montagne.